Drôle de période…jongler entre la joie de préparer un peu les festivités de fin d’année et une tristesse diffuse suite aux événements sinistres qui viennent de se passer…

handmode xmas 15_3

Alors, qu’est-ce qu’on fait? Quand t’as des enfants, en gros, t’as pas trop le choix : tu y vas! Tu recherches la légèreté au fond de toi pour pouvoir apprécier cette insouciance salvatrice en ces temps bien sombres. Ah oui…et l’hu(A)mour, il en faut, beaucoup et souvent pour tenir.

Il y a un avant et après attentat. Un avant et après 1er tour, pour en rajouter une couche (en attendant le 2ème…). Il faut continuer, bien sûr, à faire ce que l’on faisait, à simplement vivre comme on sait le faire. Ne pas le proclamer comme une résistance car notre mode vie « à la française » doit être une évidence comme notre démocratie si fragile en ce moment. Notre résistance est dans l’ouverture face au repli. On se repli quand on est dépressif, un certaine partie de la France est dans ce cas mais bordel c’est pas le moment de céder!

Ce Noël n’aura pas le même goût que les autres mais il faut le préserver tant bien que mal. Convoquer d’autant la présence de nos personnes aimées, penser à celles qui ne sont plus là et rester bienveillant, un maximum.

lights handmode

Rien à voir avec handMODE…en même temps tout est lié car je conçois handMODE aussi comme un parti pris, un point de vue, une démarche.

Prenez-soin de vous.

 

 

 

 

Publicités